top of page
  • Photo du rédacteurlafeedessence

Faut-il faire baisser la fièvre?

L'équilibre de l'environnement interne ou l'homéostasie


Le corps met toujours tout en oeuvre pour préserver notre santé, il se régule seul et tente par tous les moyens de tendre vers l'équilibre.


En d'autres termes, l'homéostasie c'est l'équilibre de notre environnement interne régit par différents paramètres:

  • Le maintien de la composition du sang

  • Le pH (ou niveau d'acidité)

  • L'osmolarité (concentration des sels, glucose et urée)

  • La glycémie

  • La circulation sanguine

  • La température corporelle


On comprend donc que la fièvre, n'est rien d'autre qu'un signal: le corps fait le nécessaire pour retrouver l'équilibre.


Mécanisme d'équilibre, d'homéostasie

Le mécanisme de la fièvre

La fièvre est par définition une montée de la température corporelle.

C'est un signal d'alarme : qui dit fièvre dit infection.

C'est surtout un mécanisme d'auto-défense :

  • La production de lymphocytes T, pour faire face à une agression (bactéries, virus..), stimulent les globules blancs

  • Les globules blancs produisent une substance qui agit sur le centre de thermorégulation, au niveau de l'hypothalamus, en augmentant la température corporelle.

La fièvre est donc un processus naturel de stimulation du système immunitaire, et renforce l'immunité.

Jusqu'à 38.5°C, la fièvre favorise le développement des bactéries, à 39°C elle empêche leur multiplication et à 40°C elle tue les bactéries ! Elle fait aussi carburer tout l'organisme (rein, poumon, foie surtout) et rend efficace tout le système de défense : la température est donc utile et contribue à développer l'immunité naturelle.


La fièvre a un rôle détoxifiant et drainant


En provoquant la sueur, qui libère les acides, elle draine l'organisme.

En naturopathie, il est favorable de stimuler la transpiration pour accélérer la libération des toxines et provoquer la fièvre ; c'est une technique très utilisée en hydrothérapie : bains super-caloriques, sauna, hammam..


Mais alors doit-on contrer la fièvre?


Si elle n’est pas trop forte, il est extrêmement dommage de la faire chuter par l’action des médicaments comme le paracétamol, l'aspirine, mais encore l'ibuprofène (contre indiqué en cas d'atteinte virale!) … car cela freine un des moyens de défense du système immunitaire.(sauf fièvre supérieure à 40° ou certains cas graves)


🔆La fièvre permet en effet de pouvoir proposer une réponse spécifique si le sujet est amené de nouveau à rencontrer cet agent pathogène.

Il n’y a pas lieu de s’inquiéter en cas de fièvre, au contraire, l’organisme fait son travail d’élimination de cette manière sauf chez les jeunes enfants, les personnes fragiles (âgées, immunodépressives) ou encore chez les personnes rentrant de l’étranger.


C’est avant tout une réaction naturelle !


Soutenir son corps naturellement pendant une période de fièvre

  • Prendre des bains à une température légèrement inférieure à la fièvre

  • Prendre des tisanes de thym (pour freiner l’action des agents infectieux) et de romarin (qui va drainer le foie)

  • Boire beaucoup d’eau

  • Manger peu ou pas du tout manger afin d’alléger le foie

  • Se reposer, calmer le mental et les émotions trop intenses.

  • Eviter de trop se couvrir afin que la fièvre ne monte pas trop

  • Prendre la température régulièrement.

  • Hydrothérapie: passer de l'eau froide au niveau du pli de l'aine


ATTENTION: Il est important de la canaliser afin qu’elle ne monte pas trop haut surtout chez les enfants qui pourraient faire des convulsions.

Alors, convaincus? 😀

N'hésite pas à me faire ton retour,

Je te dis à bientôt pour un nouvel article !

Estelle 🧚‍♀️

1 vue0 commentaire

Коментарі


bottom of page