top of page
  • Photo du rédacteurlafeedessence

Moyens de contraception naturels

Est-il vraiment possible de se protéger naturellement?


Zoom sur la pilule et les traitements hormonaux

La pilule (qui contient des hormones) est un moyen de contraception qui bloque l'ovulation. Elle permet à la femme de pouvoir avoir des relations sexuelles non protégées sans risque de grossesse ( fiable à 99%).


Certaines l'utilisent à d'autres fins comme pour soulager des symptômes douloureux lors des règles, mais encore à des fins esthétiques (acné).


Notre système hormonal est un système de régulation en lien avec tous nos autres systèmes, plusieurs dizaines d'hormones sont libérées chaque jour afin de répondre à des actions menées par le corps. Il est de pair avec le système nerveux puisque la sécrétion hormonale est dirigée par l'hypothalamus.


La pilule contraceptive (comme tous les traitements hormonaux) va à l'encontre du fonctionnement normal de notre corps, par l'apport d'hormones synthétiques qui perturbent notre système hormonal.


Les traitements hormonaux sont donc capable de provoquer des effets secondaires non négligeables et sur tous les plans: prise de poids, dépression, problème circulatoires, maladies cardiovasculaires, phlébites etc..


Son utilisation combinée à d'autres substances peut également avoir des conséquences graves, notamment associé à la consommation de tabac.


C'est un frein à notre équilibre intérieur.


Comment cela se passe t-il?


Les oestrogènes présents dans les pilules combinées (avec progestérones) modifient la coagulation du sang et peuvent favoriser la formation d’un caillot dans une veine (accident thrombo-embolique).

D’où un risque de phlébite (la veine se bouche) ou d'embolie pulmonaire si un fragment du caillot se détache et migre jusqu’au poumon.

Les œstrogènes peuvent augmenter légèrement les triglycérides et le mauvais cholestérol sanguins, la glycémie, ainsi que la tension artérielle.

L'apport d'hormones de synthèse bloque la libération d'hormones naturelles. Le corps doit s'adapter progressivement aux molécules chimiques.


Mieux comprendre


Le corps d'une femme à l'état naturel à un cycle hormonal. Chaque femme à son propre rythme et son cycle qui fait partie de son identité.

Tous les traitements hormonaux dérèglent notre système endocrinien et perturbent les fonctions de l'organisme. L'action "non naturelle" qu'ils ont sur l'émonctoire génital empêche également la détoxification grâce à l'élimination des déchets via les règles.


Certains moyens de contraceptions hormonaux bloquent les règles et favorisent la circulation des toxines dans le corps.

Nous nous tournons vers les hormones pour soulager nos douleurs, réguler notre cycle, diminuer l'acné, nous protéger à visée contraceptive pensant que c'est la solution (et c'est souvent comme ça qu'on nous le présente !), il faut dire que c'est aussi rapide et efficace... mais pas sans dangers !


En Naturopathie, on cherche la cause de la cause: les règles douloureuses, l'acné, la difficulté à concevoir ne sont qu'un signal d'un terrain encrassé, souvent un foie engorgé, mais nécessite également un travail sur la sphère psycho-émotionnelle. Tout est lié !


Connaître son corps et être à son écoute.


Il est vrai que si l’on souhaite vivre en osmose avec son corps au naturel et avec sa nature cyclique cela implique quelques inconvénients (mais les effets secondaires de la pilule peuvent grandement rivaliser avec ces désagréments).


Connaître son corps peut apporter aussi à la femme cette indulgence face à elle-même et à la vie en général.


Etre à l'écoute de son corps et comprendre son cycle c'est aussi prendre des rendez-vous importants dans les périodes de son cycle où son énergie est à son apogée et prendre le temps de se ménager durant les jours où sont corps à besoin de repos.

Bien que ce ne soit pas toujours évident il est dommage de modifier chimiquement les échanges du corps pour palier à des symptômes ou à la contraception sans essayer une méthode naturelle pour apprendre à se connaître.


Moyens de contraception naturels


La symptothermie


Les moyens de contraception naturels nécessitent une observation du corps, un temps de compréhension et pour soi.


Voici quelques moyens de contraception naturels:

  • La symptothermie fiable à 99.3% qui consiste à prendre sa température vaginale à 0.01 près et qui permet d'observer le pic ovulatoire (en notant tous les jours la température, voir schéma ci dessus). C'est la méthode que j'utilise. Si vous souhaitez avoir des rapports sexuels pendant la période d'ovulation vous pouvez utiliser un préservatif.

  • Observation de la glaire cervicale, un des marqueurs de la fertilité féminine. Cette sécrétion est produite naturellement par le col de l’utérus et permet la survie des spermatozoïdes pendant plusieurs jours. Ce fluide est donc fabriqué pendant la période féconde du cycle menstruel, qui dure en moyenne une dizaine de jour. La femme doit donc apprendre à repérer ce marqueur de fertilité. En général elle est blanchâtre, abondante, visqueuse et gluante durant la période ovulatoire. Noter ces informations dans un tableau afin de comprendre son cycle. Cela demande une certaine rigueur et une attention particulière à son corps, surtout au début.

  • Le préservatif, moyen de contraception mécanique

  • Les ovules avec des huiles essentielles

  • Le stérilet au cuivre

  • Plus radical: la vasectomie ou les ligatures des trompes

Pour en savoir + sur la symptothermie, vous pouvez visionner la vidéo que j'ai réalisé à ce sujet:



Comprendre son cycle: La métaphore des 4 saisons


La métaphore des 4 saisons fait référence aux 4 semaines du cycle hormonal féminin en étroite relation avec les 4 saisons: printemps, été, automne et hiver.


  • Phase 1: Le printemps

Elle est caractérisée par une montée d'œstrogènes et est synonyme de force, de bien être: la femme se sent forte, belle, créative, efficace, elle apprécie la compagnie. L'énergie renaît.

Symboliquement l'énergie renaissante peut être comparée aux fleurs et feuilles qui font leur réapparition.


  • Phase 2: L'été

Située autour de la date d'ovulation, les oestrogènes chutent et la progestérone s'éléve. Cette phase permet à la femme de se reconnecter avec l'autre: à l'écoute, attentionnée, vouloir faire plaisir à l'autre.. En couple, la femme est la meilleure version d'elle même avec son partenaire. C'est un réel regain d'énergie.

Symboliquement, l'été est la saison ou tout bat à son plein: soleil, journées plus longues, végétaux en arborescence..


  • Phase 3: L'automne

C'est la phase pré menstruelle. La femme se recentre sur elle même, elle se retire, les émotions et humeurs sont changeantes. L'énergie diminue progressivement.

Symboliquement, comme les feuilles tombent des arbres en automne, les hormones chutent.


  • Phase 4: L'hiver

C'est la période de règles.

C'est une phase plus sombre ou la femme relache tout: chute émotionnelle, fatigue, besoin de solitude, de calme, de son cocon personnel.

Symboliquement, l'hiver est associé aux journées courtes, les arbres sont sans feuilles, il n'y a plus de fleurs, plus de vie végétale. Les hormones féminines sont donc au plus bas.

On peut illustrer ce relâchement par l'écoulement du sang vers l'extérieur du corps pour repartir vers une phase de regain d'énergie en suivant: le printemps sera bientôt de retour.


Alors qu'en pensez-vous? Etiez vous observatrice de votre cycle?


Je vous invite aujourd'hui à y être attentive, cela permet de mieux vous comprendre et de vous accepter afin de vivre au mieux avec votre cycle !


Rappels importants:

⚠ Ces conseils sont préventifs et informatifs, ils ne font en aucun cas l'objet d'une dissuasion ou d'un possible arrêt de votre traitement hormonal en cours.

Si tu souhaites booster ta fertilité naturellement, tu peux réserver ta place dès maintenant pour une séance en naturopathie avec moi !


A bientôt pour un nouvel article,

Estelle 🧚‍♀️

1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page