top of page
  • Photo du rédacteurlafeedessence

Stress et épuisement des glandes surrénales

Zoom sur Les glandes surrénales


Toutes les glandes libératrices d'hormones (thyroïde, organes reproducteurs, pancréas..) font parti d'un système dirigé par l'hypothalamus: le système endocrinien (ou hormonal)

Les glandes surrénales sont des glandes endocrines, petits organes situés au dessus de chaque rein. On distingue la corticosurrénale et la médullosurrénale.


La médullosurrénale n'est pas impliquée dans l'épuisement: elle produit des neurotransmetteurs, tout comme le système nerveux.

C'est plutôt la corticosurrénale, libérant l'aldostérone et les glucocorticoïdes, qui est soumise à cet épuisement, principalement en cause le stress chronique induisant une libération de cortisol.

Lors d'une situation stressante, le mécanisme de survie se met en place.


Lien entre le système endocrinien et le système nerveux

La charge mentale


Le système nerveux libère principalement des neurotransmetteurs, autrement dit, des messagers grâce au système endocrinien qui libère le cortisol.


Système nerveux => messagers qui stimule le système endocrinien => libération du cortisol


Le cortisol est l'hormone dite "du stress".

C'est un cercle vicieux où ces deux systèmes de régulation (nerveux et endocrinien) permettent au corps de rentrer en action pour combattre ou fuir.

La libération de neurotransmetteurs domine le plan hormonal.


Réaction normale du stress


Le stress est un phénomène "normal" qui nous permet de réagir face à une situation, agir ou fuir?


En général le stress se déroule en 3 étapes :

  • La phase d'alarme et toutes les premières manifestations du stress (augmentation du rythme cardiaque et respiratoire): le corps se prépare à l'action

  • La phase de résistance lorsque le stress perdure, le corps s'adapte à la situation

  • La phase d'épuisement liée à une prolongation du stress, l'organisme n'est plus apte à répondre aux agressions extérieures, les ressources métaboliques sont épuisées.

Lorsque le stress devient chronique


Lorsque le stress devient chronique, le corps va s'épuiser petit à petit, il est mené par un état de fatigue physique et psychologique. Lorsqu'il perdure, il conduit à l'épuisement du système endocrinien et du système nerveux, hypersollicités.

Nous le savons notre corps cherche par tous les moyens possibles de maintenir l'homéostasie et notre équilibre physique et psychique. Lors d'anxiété, stress chronique.., les surrénales et le système nerveux peinent à préserver l'équilibre et sont en adaptation permanente ; c'est ce qui induit leur épuisement.


Les conséquences physiologique et mentales du stress

  • Les glandes surrénales censées sécréter du cortisol pour contrer les effets du stress n'en sécrètent plus.

  • La fatigue physique, psychique et émotionnelle devient chronique

  • Le stress est un déclencheur essentiel d'émotions négatives et de maladies somatiques et psychiques (anxiété, dépression).

Il est donc important de prendre en main son stress pour éviter les dérèglements hormonaux et psychiques.


D'autre part, le sommeil est influencé de manière négative par les glucocorticoïdes et donc le cortisol. C'est souvent pour cette raison que les stressés et anxieux chroniques souffrent de troubles du sommeil. Rappelons le, le sommeil est un des piliers d'une bonne santé car il permet la régénération cellulaire.


Rassurez vous: lorsque les situations de stress sont maîtrisées, elles peuvent à l'inverse entrainer des émotions positives, et renforcer le système immunitaire.

Il est difficile d'éviter le stress mais le limiter et travailler sur ses facteurs souvent négatifs, intenses et fréquents est tout à fait possible et réalisable.


Vous pouvez vous même trouver vos propres stratégies pour surmonter votre stress : activité physique, lecture, relaxation, méditation, plantes, ou vous faire aider par un naturopathe... l'étape première étant de déterminer les causes de votre stress.


Avec toute ma bienveillance,

Estelle

RELAX et positive attitude !

1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page